Certains l’appellent menthe anglaise, d’autres menthe sauvage. Autant de noms génériques pour désigner la menthe poivrée, une plante herbacée et vivace longtemps prisée pour ses multiples vertus thérapeutiques. L’huile essentielle de menthe poivrée est un indispensable qui offre une pléthore d’applications.

Combien de variétés de menthe connaissez-vous ?

Appartenant à la famille des Lamiacées, la menthe existe sous plusieurs espèces qui se distinguent entre elles par leurs arômes, couleur, type de feuillage et leurs propriétés. Citons par exemple :

  • La menthe marocaine : la plus parfumée. C’est une pure merveille pour le thé !
  • La menthe du Canada : saviez-vous que nous avions notre propre espèce endémique ? La Mentha Canadensis est d’ailleurs l’unique menthe indigène d’Amérique du Nord. Ses caractéristiques rappellent celles de la menthe verte.
  • La menthe velue : à feuillage ovale. Elle est très plébiscitée en cuisine (sauce à la menthe).
  • La menthe gingembre : elle doit nom à ses feuilles marbrées jaunes aux effluves agréablement épicés.
  • La menthe ananas : elle se reconnaît à ses feuilles panachées de blanc et à son arôme fruité.
  • Les menthes Buddleia : elles sont essentiellement ornementales (feuillage argenté).

Certaines menthes proviennent d’un croisement spontané entre deux variétés différentes. C’est le cas de la menthe citronnée utilisée dans l’eau-de-Cologne ou de la menthe poivrée qui est un hybride stérile entre la menthe verte et la menthe aquatique.

La menthe poivrée

On distingue deux variétés principales : la menthe poivrée blanche Mentha officinalis d’un vert vif, et la menthe poivrée noire Mentha Piperita à feuillage vert foncé prenant une teinte rougeâtre au soleil. C’est cette dernière qui nous donne la fameuse huile essentielle de menthe poivrée.

La menthe Piperita, caractérisée par une odeur forte et froide, est de loin la plus utilisée en phytothérapie. C’est aussi la variété plus cultivée pour répondre à la demande de l’industrie pharmaceutique. En effet, ses propriétés et son champ d’application vont bien au-delà de celles des autres espèces de Lamiacées.

Les diverses applications de l’huile essentielle de menthe poivrée

Notons tout d’abord qu’elle peut être utilisée telle quelle sur des zones restreintes (en trace/goutte). En revanche, une dilution à 30% dans une huile végétale est nécessaire pour les massages et frictions afin d’atténuer l’effet irritant et réfrigérant du menthol. L’huile essentielle de menthe poivrée couvre un large spectre de symptômes et de pathologies et s’applique essentiellement par voie cutanée en tant que :

  • Anti-nauséeux : une goutte sur le palais atténue aussitôt la nausée ou le mal des transports.
  • Antibactérien : efficace contre de le streptocoque, le colibacille, staphylocoque doré, etc. Un massage du ventre apaise les symptômes de la diarrhée tandis qu’une goutte sur le palais donne une haleine fraîche qui dure des heures. Vous pouvez aussi masser votre voûte plantaire avec. Vous devriez sentir une haleine de menthe au bout de quelques minutes seulement, tant la forte dose en menthol accélère sa diffusion dans tout le corps !
  • Stimulant digestif : un massage sur l’abdomen ou une goutte sous la langue soulage instantanément les troubles digestifs (aérophagie, ballonnement, indigestion…).
  • Drainant : une goutte sur la langue, 2 à 3 fois par jour pendant 10 jours renforce les organes éliminatoires (foie, reins, intestins), améliorant l’efficacité des régimes amincissants.
  • Analgésique et anesthésique : l’effet vasodilatateur et refroidissant calme la douleur. En cas de traumatisme bénin sans plaie ouverte (choc, coup, piqûre d’insecte), un massage ou une petite touche d’huile pure sur la zone concernée fait aussitôt disparaître la douleur. Plus efficace que le paracétamol, un léger massage du front et des tempes soulage rapidement les migraines et les céphalées. Si vous souffrez de règles douloureuses, massez votre bas-ventre avec. L’huile essentielle de menthe poivrée s’utilise également en complément des traitements de problèmes articulaires (massage) et d’infections ORL (friction dans le dos et sur la plante des pieds). Pour désengorger les sinus, mettez une fine trace sous vos narines. Enfin, elle apaise les démangeaisons et affections cutanées (urticaire, eczéma, varicelle).
  • Anti-inflammatoire urinaire et intestinale : une trace sur la langue ou le palais pendant quelques jours en cas soigne l’inconfort des voies uro-génitales.
  • Antiviral : traitement des cas de zona, herpès et névrites virales.
  • Cardiotonique et neuro-tonique : elle revigore le corps et l’esprit. Pour vaincre la fatigue mentale, physique (les lendemains de soirée par exemple) ou sexuelle, déposez une goutte sous la langue ou sur le front, 3 fois par jour. Elle peut également être utilisée en olfaction (en respirant une goutte déposée sur votre poignet) en cas d’hypotension.
  • Revitalisant pour les cheveux : ajoutez plusieurs gouttes directement dans votre shampoing ou dans de l’huile végétale pour un massage ultra-relaxant du cuir chevelu avant le shampoing.

Certaines mises en garde et contre-indications s’imposent

  • La menthe, quelle que soit sa variété, est strictement déconseillée en dilution dans un bain au risque de déclencher une hypothermie.
  • Évitez d’exposer les zones traitées au soleil durant les 24 à 48 heures qui suivent l’application.
  • Le contact avec les yeux ou les muqueuses peut entraîner des brûlures. Auquel cas, rincez immédiatement avec de l’huile et prévenez votre médecin.
  • L’huile essentielle de menthe poivrée n’est pas recommandée pour une diffusion. De même, il ne faut jamais l’inhaler directement pour éviter que l’effet réfrigérant ne parvienne jusqu’au cerveau.
  • Ce produit est interdit aux femmes enceintes ou en cours d’allaitement ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.
  • Prenez garde à toujours l’utiliser correctement et avec parcimonie. Une administration par voie orale/interne ou une cure prolongée ne devrait être envisagée que sur avis d’un médecin ou d’un aromathérapeute.

Comment bien choisir votre huile essentielle de menthe poivrée ?

Les huiles essentielles de menthe poivrée que l’on trouve dans le commerce n’ont pas forcément la même composition en raison des différents procédés de production. Vous reconnaîtrez un produit de qualité à sa couleur transparente qui vire au vert ainsi qu’à son parfum herbacé et mentholé. Quant à sa composition chimique, une huile de qualité devrait avoir les teneurs suivantes en :

  • Monoterpénols ou Menthol : 38 à 50 %
  • Menthone: 20 à 30%. On
  • Cinéole : 5 à 10%
  • Monoterpènes : 2 à 7%
  • Acétate de menthyle : 2 à 10%
  • Sesquiterpènes : environ 6%.

Comme vous le voyez, un flacon d’huile essentielle de menthe poivrée peut toujours vous être utile. Assurez-vous de toujours en avoir un sous la main dès aujourd’hui !

https://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/04/Tous-les-bienfaits-huile-essentielle-de-menthe-poivrée.jpghttps://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/04/Tous-les-bienfaits-huile-essentielle-de-menthe-poivrée-150x150.jpgadminBien-êtreCertains l’appellent menthe anglaise, d’autres menthe sauvage. Autant de noms génériques pour désigner la menthe poivrée, une plante herbacée et vivace longtemps prisée pour ses multiples vertus thérapeutiques. L’huile essentielle de menthe poivrée est un indispensable qui offre une pléthore d’applications. Combien de variétés de menthe connaissez-vous ? Appartenant à la...