La dermatite atopique est une maladie beaucoup plus fréquente chez l’enfant que chez l’adulte, qui se manifeste dès les premiers mois de vie. L’irritation cutanée qui en découle, souvent associée aux symptômes de l’eczéma, n’est pas facile à vivre. Des traitements spécifiques doivent être adoptés. On vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la dermatite atopique.

Une maladie cutanée chez l’enfant et l’adulte

Il s’agit d’une maladie inflammatoire de la peau, plus complexe que les irritations classiques. On appelle aussi la dermatite atopique « eczéma atopique » ou « eczéma constitutionnel ». Il peut s’agir de lésions qui évoluent vers des plaques rouges, de petites plaies ouvertes invitant à la démangeaison. Les principales parties du corps concernées sont : l’abdomen, les joues, le menton, les cuisses et les bras.

C’est une maladie plus fréquente chez les enfants, et même les nourrissons (70% des personnes atteintes de dermatite atopique). Des facteurs de risque, comme les prédispositions génétiques ou les tendances aux allergies peuvent accentuer ce phénomène de la peau. D’ailleurs, lorsqu’elle se manifeste chez l’enfant, il en conserve des réminiscences jusqu’à l’âge adulte, dans 15% des cas.

Dans ce cas, s’agit-il des mêmes symptômes chez l’enfant ou chez l’adulte ? Comment détecter une telle maladie de la peau ?

Symptômes et causes de la dermatite atopique

En principe, la dermatite atopique ne dure que quelques mois ou quelques années. Si elle se manifeste chez le nourrisson, ce dernier a toujours 85% de chance que cela disparaisse avant l’âge adulte. Cependant, dans certains cas, cela reste une maladie à vie, où il est nécessaire de prendre des précautions.

Les symptômes peuvent varier d’un patient à l’autre, selon l’âge notamment, mais ils se ressemblent énormément :

  • Sensations puis apparitions de rougeurs
  • Surélévations provoquant un aspect rugueux de la peau
  • Apparition de vésicules, qui génèrent un suintement lorsqu’elles explosent
  • Une formation de croûte en découle généralement

Cela s’accompagne généralement de démangeaisons, de picotements et parfois, de douleurs localisées. La dermatite atopique constitue ainsi la première étape de la maladie atopique, qui se transforme ensuite en rhinite allergique, puis en asthme, avec une disparition plus ou moins progressive des symptômes.

Un diagnostic anticipé permet de détecter la maladie et d’agir efficacement contre son développement, pour limiter les dégâts sur l’organisme. Le diagnostic débute par un interrogatoire, à l’enfant ou aux parents, et se termine souvent par un bilan d’allergologie. Cela permet d’identifier le traitement le plus approprié pour traiter la dermatite atopique observée.

Quels sont les soins recommandés ?

Les traitements les plus fréquents incluent :

  • Un recours à des corticoïdes locaux, qui permettent de soulager l’inflammation
  • L’usage d’immunodépresseurs, lorsque la pousse d’eczéma est sévère
  • Les émollients, pour lutter contre la peau sèche et asséchée

Dans le cas où la dermatite constitue une réaction allergique, et que le patient, enfant ou adulte, présente des signes d’allergie importants, une désensibilisation peut être préconisée : il s’agit d’une opération également appelée vaccinothérapie des allergies.

En parallèle, un traitement antibiotique est souvent fortement préconisé, pour éviter les complications, comme la formation d’un staphylocoque doré. Il faut également adopter de bons gestes : sachez qu’une douche de 5 minutes minimum est recommandée pour toute personne atteinte de dermatite atopique. Il faut également éviter certaines matières pour les vêtements, comme le synthétique, et utiliser une lessive respectueuse sur le plan dermatologique.

La dermatite atopique n’est autre qu’une maladie de la peau, très difficile à soigner, mais qui peut être contenue. Il suffit de suivre les recommandations de votre médecin et de faire un suivi médical des plus précis pour ne pas connaître de complications, chez l’enfant comme chez l’adulte.

https://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/06/Tout-ce-quil-faut-savoir-sur-la-dermatite-atopique.jpghttps://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/06/Tout-ce-quil-faut-savoir-sur-la-dermatite-atopique-150x150.jpgadminConseils santéLa dermatite atopique est une maladie beaucoup plus fréquente chez l’enfant que chez l’adulte, qui se manifeste dès les premiers mois de vie. L’irritation cutanée qui en découle, souvent associée aux symptômes de l’eczéma, n’est pas facile à vivre. Des traitements spécifiques doivent être adoptés. On vous explique tout...