La mauvaise circulation sanguine est une maladie chronique aussi appelée IVC, Insuffisance Veineuse Chronique. Elle se manifeste lorsque les veines ne parviennent pas à envoyer suffisamment d’oxygène vers le cœur, ce qui est problématique. Il existe différents types d’IVC, plus ou moins préoccupants. Mais ce n’est pas une maladie incontournable : il existe bien des manières de prévenir la circulation sanguine : on vous donne 6 bonnes habitudes à prendre !

Comment se diagnostique une mauvaise circulation sanguine ?

 

La mauvaise circulation sanguine se manifeste rarement du jour au lendemain. Il est nécessaire d’en connaître les symptômes pour pouvoir la détecter le moment venu.

Les symptômes les plus courants

Ils peuvent être différents d’une personne à l’autre, tout dépend de l’état d’avancement de l’IVC. Une mauvaise circulation sanguine se caractérise généralement par :

  • Des sensations de picotements ou d’inconfort
  • Des douleurs localisées, généralement au niveau des chevilles
  • Des fourmillements ou des rougeurs apparentes
  • De petites crampes

Une mauvaise circulation sanguine présente une combinaison de plusieurs de ces symptômes. Contrairement aux idées reçues, elle n’a rien à voir avec la morphologie du patient, bien que les troubles d’obésité soient considérés comme des facteurs aggravants. En effet, des personnes très minces peuvent avoir des problèmes de circulation.

Les situations à risque

Outre l’obésité, il existe certaines situations où la mauvaise circulation sanguine a plus de chance de s’installer :

  • Chez les personnes totalement sédentaires (qui ne pratiquent pas d’activité physique)
  • Des situations professionnelles prenantes et exigeantes, qui nécessitent par exemple d’être debout plusieurs heures d’affilée (métiers du personnel navigant par exemple)
  • La saison estivale est propice à l’accentuation des problèmes de circulation : la chaleur n’est jamais bonne pour cela

Par ailleurs, les personnes diabétiques peuvent aussi développer ce genre de pathologie. Il est donc nécessaire d’être vigilant, surtout lorsque l’on a un terrain prédisposé à la mauvaise circulation. Mais avant tout, il s’agit d’adopter de bonnes habitudes de vie.

Mieux vaut prévenir que guérir : les bonnes habitudes à prendre

Souvent, lorsqu’on constate une mauvaise circulation sanguine, c’est déjà trop tard ! Une fois présente, elle ne peut que s’atténuer et être fluidifiée, mais peut facilement revenir sous certaines conditions :

  • Une chaleur importante
  • Un effort physique plus intense que d’habitude

Ainsi, il est important d’adopter de bonnes habitudes pour empêcher cela d’arriver. En voilà 6 à retenir !

Une habitude évidente : une bonne hygiène de vie

L’alimentation est clé pour le maintien d’un bon fonctionnement organique. On évite à tout prix les boissons sucrées et les aliments gras à répétition, on consomme des aliments bons pour le cœur et le corps, et on se dépense.

Réduire les risques cardio-vasculaires grâce à l’activité physique

Selon l’OMS, il est important de pratiquer, au minimum, 45 minutes de sport trois fois par semaine. Pour prévenir les risques cardio-vasculaires, il est préférable de privilégier des sports comme le vélo, la course ou la natation.

Prendre soin de son corps avec des techniques ponctuelles

Relancez votre circulation sanguine quelques fois par semaine. Comment faire ? Sous la douche, prêt à en sortir, il vous suffit de passer un jet d’eau froide sur l’ensemble du corps, mais principalement les jambes. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer pour relancer votre circulation !

Stimuler sa circulation sanguine

Que ce soit après un effort ou une longue journée d’été, ne négligez pas le fait que vos jambes souffrent peut-être d’une mauvaise circulation. Il suffit qu’elles soient un peu rouges pour comprendre que les soucis de circulation ne sont pas loin. Donc, pour prévenir ce genre de situation, accordez-vous des massages localisés, notamment à l’huile essentielle de gingembre.

En plus, vous pouvez demander à votre partenaire de vous le faire, c’est d’autant plus sympathique !

Relaxez-vous, pour le bien de votre circulation

Non, ce n’est pas une blague : outre les massages, vous pouvez adopter de petites techniques qui sont favorables à une meilleure circulation. Chaque jour, mettez vos jambes contre un mur, en l’air, et restez comme cela pendant quelques minutes. C’est un bon moyen de redynamiser tout ça !

La sédentarité, l’ennemi du retour veineux

Par ailleurs, prenez l’habitude de ne pas rester statique. Préférez vous dégourdir les jambes plutôt que d’attendre, debout, le bus pendant 15 minutes. Si vous ne pouvez pas marcher, faites à minima des petits pas sur place : c’est suffisant pour prévenir une mauvaise circulation !

Avec toutes ces habitudes à prendre, vous voilà prévenus et prêts à prévenir l’apparition d’une mauvaise circulation sanguine.

En définitive, prévenir et lutter contre la mauvaise circulation sanguine, c’est possible, à condition d’adopter une hygiène de vie irréprochable, en suivant nos quelques habitudes ! Avant de diagnostiquer une mauvaise circulation, sachez qu’il y a des signes qui doivent alerter, et qui vous indiqueront si vous souffrez de cette pathologie très répandue.

https://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/04/Prévenir-la-mauvaise-circulation-sanguine-en-6-habitudes-essentielles.jpghttps://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/04/Prévenir-la-mauvaise-circulation-sanguine-en-6-habitudes-essentielles-150x150.jpgadminConseils santéLa mauvaise circulation sanguine est une maladie chronique aussi appelée IVC, Insuffisance Veineuse Chronique. Elle se manifeste lorsque les veines ne parviennent pas à envoyer suffisamment d’oxygène vers le cœur, ce qui est problématique. Il existe différents types d’IVC, plus ou moins préoccupants. Mais ce n’est pas une maladie...