Considérée comme une pathologie relativement courante, la rhinite peut se présenter sous différentes formes, la plus courante étant la rhinite chronique. Mais, quelles sont les différences entre les deux ? Comment les distinguer et faire un bon diagnostic ? Et enfin, comment traiter une rhinite chronique efficacement ? Vous trouverez de nombreuses réponses dans cet article.

La rhinite, une pathologique chronique

La rhinite consiste en une inflammation des muqueuses nasales : si les causes sont diverses, les symptômes le sont moins, et ne diffèrent que sensiblement d’un patient à l’autre. En revanche, la rhinite est une pathologie polymorphe, qui se distingue selon plusieurs catégories :

  • Allergiques ou non allergiques
  • Inflammatoires ou non inflammatoires

En effet, cela est déterminé par les causes possibles de rhinite :

  • Allergies diverses
  • Malformation nasale (plus rare)

Du fait que les allergies soient la cause principale d’une rhinite chronique, elle est plus sujette à se manifester durant certaines périodes de l’année, comme le plein hiver ou le début de l’été, en raison des nombreux allergènes. L’allergie en effet est la cause principale de 35 à 50% des rhinites observées au Canada.

Mais alors, qu’en est-il de la rhinite chronique ? Elles correspondent à 25% des rhinites au Canada, ce qui n’est pas négligeable. Mais comment les distinguer des rhinites « classiques » ? On vous donne quelques éléments de diagnostic.

Comment diagnostiquer une rhinite chronique ?

Très simplement, la rhinite chronique présente le même type de symptômes, mais avec une plus grande régularité ou fréquence. Parmi les symptômes récurrents, on retrouve :

  • Une obstruction nasale, qui empêche de respirer correctement
  • Une rhinorrhée, à savoir le nez qui coule
  • Des éternuements à répétition
  • Cela est parfois accompagné d’une conjonctivite
  • Ou de démangeaisons
  • On remarque aussi des troubles olfactifs

On parlera de rhinite chronique si vos symptômes se manifestent :

  • Plus de trois mois par an
  • S’ils persistent plus de 3 jours d’affilée
  • Si cela se manifeste à l’âge adulte

Ainsi, le médecin ou allergologue aura plusieurs techniques pour diagnostiquer une rhinite chronique. Il va procéder en plusieurs étapes :

  • Bilan allergologue, en vous interrogeant notamment sur votre environnement de vie
  • Endoscopie nasale, pour vérifier l’état de vos cloisons
  • Rhinomamétrie, pour compléter l’endoscopie en cas de doute
  • Scanner, pour visualiser fosses nasales et sinus

À l’issue de ces différents tests, votre médecin pourra se prononcer sur le type de rhinite chronique que vous avez, et sur les traitements à envisager.

Les traitements contre la rhinite chronique

Outre des techniques naturelles à base d’huiles essentielles par exemple, votre médecin ou allergologue vous prescrira :

  • Des antihistaminiques ou des corticoïdes si c’est une rhinite chronique légère
  • Une désensibilisation, si cela peut contribuer à atténuer les ressentis

Dans les cas les plus sévères, des traitements chirurgicaux peuvent être privilégiés, comme :

  • La septoplastie
  • La méatonomie moyenne
  • La sphénoïdomie

Ces techniques visent à redresser, réorienter ou rebâtir les cloisons nasales, pour permettre une meilleure respiration et une sensibilité moins accrue aux allergènes. Elles se pratiquent facilement, et ne durent qu’entre 30 et 90 minutes. Un suivi médical durant quelques jours est ensuite essentiel.

Par ailleurs, il est possible de prévenir l’apparition (ou l’aggravation) d’une rhinite chronique, en changeant par exemple quelques habitudes :

  • S’éloigner des allergènes identifiés
  • Éviter son exposition au tabac ou à des substances polluantes
  • En adoptant une hygiène de vie saine

En cas de rhinite chronique, votre médecin vous donnera des indications complémentaires pour bien vivre chaque nouvelle saison.

Chronique ou non, la rhinite présente les mêmes symptômes : ces derniers se manifestent facilement, et sont un signe devant alerter le patient. Face à cela, plusieurs traitements efficaces existent : en vous rendant chez votre médecin, vous pourrez apprendre à maîtriser votre rhinite chronique, voire, vous en débarrasser ! Demandez l’avis d’un professionnel avant toute prise de médicament.

https://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/04/Rhinite-chronique-symptômes-et-traitements-efficaces.jpghttps://sante-regime.com/wp-content/uploads/2018/04/Rhinite-chronique-symptômes-et-traitements-efficaces-150x150.jpgadminConseils santéConsidérée comme une pathologie relativement courante, la rhinite peut se présenter sous différentes formes, la plus courante étant la rhinite chronique. Mais, quelles sont les différences entre les deux ? Comment les distinguer et faire un bon diagnostic ? Et enfin, comment traiter une rhinite chronique efficacement ? Vous trouverez de nombreuses...